JCDecaux optimiste après un bon premier trimestre

Le groupe français d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux a renoué avec la croissance au premier trimestre, affichant une performance légèrement supérieure à ses attentes et à celles du marché, et se veut optimiste pour les prochains mois, selon un communiqué publié mercredi.

Ses ventes sur la période ont progressé de 14,7% à 487,2 millions d'euros, soit une croissance organique de 5,6%.

L'entreprise, qui avait vu son chiffre d'affaires reculer de 11,5% en 2009, visait au premier trimestre 2010 "une croissance organique d'environ 5%".

Les analystes de la Deutsche Bank, eux, attendaient un revenu de 483,8 millions, soit une croissance organique de 5%.

Saluant cette performance "supérieure aux attentes", le président du directoire et co-directeur général, Jean-François Decaux, annonce "anticip(er)

actuellement une croissance organique (...) d'environ 9% au deuxième trimestre".

Selon lui, "les conditions de marché continu(ent) à s'améliorer et la visibilité commen(ce) à augmenter dans la plupart (des) marchés".

Au premier trimestre, JCDecaux a bénéficié de "la bonne performance des actifs récemment acquis en Allemagne, en Turquie et au Royaume-Uni" ainsi que de sa division Mobilier urbain, dont les revenus ont grimpé de 23,5% à 245,3 millions d'euros, estime M. Decaux.

La croissance organique de cette dernière n'est toutefois que de 9%, car elle a surtout profité des acquisitions du groupe.

Mais JCDecaux note quand même que "la plupart des marchés (de cette division) ont enregistré un retour à la croissance au premier trimestre", "du fait d'une augmentation constante de la demande".

Le groupe, numéro un mondial du secteur, a notamment connu une croissance à deux chiffres en France et proche de 10% au Royaume-Uni.

Sa division Transport (publicité dans les gares, les aéroports...) a vu son chiffre d'affaires progresser de 8,1% à 148,7 millions, de même que son segment Affichage, dont les ventes gagnent 5,3% à 93,2 millions.

Le groupe n'actualise pas ses objectifs sur l'année. Le co-directeur général Jean-Charles Decaux avait indiqué en mars que "vraisemblablement l'année 2010 sera(it) une année de croissance faible mais positive".

Selon l'agence ZenithOptimedia, les dépenses publicitaires en communication extérieure devraient progresser de 4,8% sur la période 2010-2011, après avoir fondu de 9,1% en 2009, une année noire pour le marché publicitaire mondial, victime directe de la crise.

"Un strict contrôle des coûts et des investissements demeure prioritaire pour le groupe", précise Jean-François Decaux

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés