L'Opep maintient sa prévision de faible hausse de la demande en 2010

Bruxelles (afp) - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu mardi sa prévision d'une faible reprise (+0,98%) de la demande mondiale de brut en 2010 mais a mis en garde devant la volatilité des prix sur le marché toujours vulnérable, selon le rapport mensuel du cartel.

"Un hiver froid, la reprise économique et une faible demande l'année précédente ont fait que la croissance de la demande de pétrole a été à nouveau positive vers la fin de l'année et en 2010 la demande devrait croître de 0,8 millions de barils par jour", indique l'organisation dans son rapport de janvier publié à Vienne.

La demande mondiale devrait ainsi atteindre en 2010 quelque 85,15 millions de barils par jour (mbj), selon les nouvelles estimations du cartel quasi inchangées par rapport à celles de décembre avec 85,13 mbj.

L'Opep précise toutefois que "le déclin de la consommation dans les pays de l'OCDE devrait se réduire avec la reprise des activités économiques". En revanche la demande dans les pays émergents devrait progresser de 1,0 mbj.

En 2009, la demande mondiale de pétrole a reculé de 1,4 mbj tandis que celle des pays non-OCDE a progressé de 0,5 mbj.

Du côté des prix, le "mouvement à la hausse au début de l'année peut être partiellement attribué à la vague de froid", a noté le rapport qui souligne cependant que cela n'explique pas totalement le mouvement ascendant étant donné que les stocks étaient suffisamment bien remplis pour répondre à la hausse de la demande.

Dans les mois à venir, le cartel s'attend à un développement favorable des prix qui dépendra de l'évolution "plutôt positive actuellement de l'économie mondiale", surtout en Chine et aux Etats-Unis.

Néanmoins, "les prix devraient rester particulièrement vulnérables aux développements économiques pendant le second trimestre, période traditionnelle de faible demande", souligne le rapport.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés