L'inflation en Chine ralentit à 6,2% sur un an

La hausse des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation en Chine, qui s'était accélérée au cours des derniers mois, a légèrement ralenti à 6,2% en août, a annoncé vendredi le Bureau national des Statistiques (BNS).

En juillet, la hausse des prix, qui inquiète le gouvernement parce qu'elle pourrait déboucher sur de l'instabilité sociale, avait culminé à 6,5%, son plus haut niveau en un peu plus de trois ans.

La hausse de 6,2% de l'indice des prix est très légèrement supérieure à la moyenne des prévisions de 12 économistes interrogés par l'agence Dow Jones, qui tablaient sur 6,1%.

L'inflation continue à être tirée par la hausse des prix alimentaires, qui ont bondi de 13,4% sur un an, tandis que celui de la viande de porc s'est envolé de 45,5%, a précisé le BNS.

Sur les huit premiers mois de l'année, comparés à la même période de l'an dernier, la hausse des prix s'élève à 5,6%, selon Dow Jones.

Le gouvernement chinois avait déclaré en mars vouloir contenir l'inflation "autour de 4%" en 2011 mais avait reconnu au début de l'été que cet objectif serait difficile à tenir et dit espérer qu'elle ne dépasserait pas 5% pour l'ensemble de l'année.

"Le marché s'attend à ce que le pic d'inflation soit derrière nous et qu'il n'y ait pas de nouvelles mesures de resserrement monétaire, comme des hausses de taux d'intérêt ou de réserves obligatoires (des banques), pour le restant de l'année", a réagi Zhang Zhiwei, un économiste de Nomura cité par Dow Jones.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés