L'or atteint un nouveau sommet historique à 1.235 dollars

Les cours de l'or ont atteint mercredi un nouveau sommet historique, à 1.235 dollars l'once vers 04H50 GMT à Hong Kong, dopé par une nouvelle poussée d'inquiétudes sur la zone euro.

Le métal précieux avait déjà bondi jusqu'à 1.234,50 dollars durant les échanges à New York mardi vers 19H15 GMT, bien au-dessus de son précédent record historique de 1.226,56 dollars atteint le 3 décembre 2009.

Selon les analystes, il devrait garder son rôle de valeur refuge jusqu'à ce que les marchés soient rassurés sur la solidité de la zone euro et des marchés boursiers.

Malgré le vaste mécanisme de soutien aux pays de la zone euro décidé ce week-end par l'Union européenne, "la crainte que la crise de la dette de la Grèce ne se propage à d'autres pays de la zone euro incite les investisseurs à mettre leur argent dans des placements plus sûrs (que l'euro), comme l'or", a expliqué mardi Eugen Weinberg, analyste chez Commerzbank.

Contrairement aux actions ou aux obligations, qui dépendent d'un émetteur (une entreprise ou un Etat), le métal jaune ne présente aucun risque de défaut, ce qui en fait la valeur refuge idéale.

Dans un contexte de fortes incertitudes sur la dette des pays de la zone euro, cette qualité lui a valu de s'apprécier fortement au cours des dernières semaines.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pays de l'Union Européenne (UE) se sont mis d'accord à l'arraché sur la mise en place d'un plan de secours historique allant jusqu'à 750 milliards d'euros pour aider les pays de la zone euro, si nécessaire, et endiguer la crise financière.

Cependant, ce plan soulève des problèmes à long terme, notamment parce qu'il "contient de nombreux risques d'inflation", prévenait Jochen Hitzfeld, analyste d'UniCredit, qui anticipe ainsi "une forte hausse de la demande en or".

L'once d'or devrait atteindre 1.450 dollars à la fin 2010, prévoyait M. Hitzfeld.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés