La BCE prudente sur l'embellie des marchés financiers

L'embellie observée sur les marchés financiers de la zone euro au cours de l'été n'est pas significatif d'un retour à la normale, commente prudemment la Banque centrale européenne (BCE) dans son rapport mensuel publié jeudi.

Les institutions financières "ont commencé à prêter davantage à un certain nombre de banques de la zone euro" au cours du mois de juillet. Mais "les prochains mois montreront si (...) c'est précurseur d'un retour à la normale" sur les marchés financiers, écrit la BCE.

Au mois de mai, la BCE avait pris la décision inédite de racheter des obligations publiques afin de mettre fin à la crise de confiance qui menaçait l'existence même de la zone euro suite à la débâcle budgétaire de la Grèce.

Ces rachats, en baisse régulière au cours de l'été, ont connu un léger rebond la semaine dernière (173 millions d'euros contre 142 millions la semaine précédente) qui n'échappent pas aux commentaires, alors que la santé financière des économies les plus endettées de la zone euro recommence à susciter des inquiétudes.

Selon le Financial Times de jeudi, qui cite des opérateurs de marché, plus de la moitié de ces achats ont concerné la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés