La BoJ annonce de nouveaux assouplissements monétaires

La banque centrale du Japon (BoJ) a annoncé jeudi un "renforcement de son dispositif d'assouplissement monétaire" par l'augmentation du montant d'achat d'obligations d'Etat et autres titres, afin de lutter contre les effets négatifs de l'escalade du yen.

Quelques heures après être intervenue directement sur le marché des changes avec le gouvernement pour abaisser la valeur de la devise japonaise, l'institut d'émission a également décidé de maintenir inchangé dans la fourchette de 0,0% à 0,1% son taux directeur au jour le jour.

La BoJ va élever de 10.000 milliards de yens (88,5 milliards d'euros), à 50.000 milliards de yens (442,5 milliards d'euros), la somme totale qu'elle s'autorise à consacrer à l'acquisition de bons du Trésor, d'obligations d'entreprises et autres titres, ainsi qu'à des prêts à des taux préférentiels, d'ici à fin 2012.

"L'activité économique japonaise a commencé de se reprendre après la chute causée par le séisme du 11 mars et elle devrait revenir sur le chemin d'une croissance modérée", a expliqué la BoJ.

"Toutefois, les incertitudes sont nombreuses et les risques importants", écrit-elle, citant notamment le fait que "malgré la résolution du problème de relèvement du plafond de la dette des Etat-Unis, les marchés financiers ne sont pas apaisés et les perspectives économiques suscitent des interrogations".

La BoJ pointe aussi les craintes relatives aux endettements de pays européens.

Les mesures décidées jeudi s'ajoutent à une batterie de dispositions non-conventionnelles prises durant la crise financière de 2008-2009 et renforcées depuis à diverses reprises pour lutter contre la déflation chronique et la cherté croissante et durable du yen.

Le billet vert s'est récemment rapproché dangereusement du niveau historique de 76,25 yens auquel il était tombé quelques jours après le séisme du 11 mars au Japon.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés