La Grèce dépose vendredi à l'UE son plan de sortie de crise

(afp) - Le gouvernement socialiste grec déposera vendredi à la Commission européenne son programme de stabilité et de croissance destiné à sortir le pays d'une de ses plus grandes crises financières, a-t-il indiqué jeudi.

"Notre effort sur trois ans sera décisif pour l'avenir du pays (...) nous voulons tourner la page le plus rapidement possible", a affirmé le Premier ministre Georges Papandréou à l'ouverture d'un conseil des ministres consacré au programme grec, attendu par les autorités européennes.

"Par le passé nous avons déjà démenti les Cassandre, nous le ferons encore aujourd'hui (...) je suis sûr que nos partenaires européens apprécieront nos efforts, pas seulement d'un gouvernement mais d'un peuple entier", a-t-il souligné.

Le ministre des Finances Georges Papaconstantinou a qualifié le plan grec de "feuille de route" pour relever "les grands défis", diminuer le déficit et la dette publics, réduire les faiblesses structurelles, et combattre "l'énorme déficit de crédibilité" de la Grèce.

M. Papaconstantinou a chiffré la croissance à -O,3% en 2010 contre -0,2% en 2009, à +1,5% en 2011, +1,9% en 2012 et 2,5% en 2013.

Le programme prévoit un déficit public de 8,7% de PIB en 2010 (contre 12,7% en 2009), 5,6% en 2011, 2,8% en 2012, et 2% en 2013.

La dette publique, une des plus importantes de la zone euro, actuellement de 113,4% de PIB en 2009 atteindra 120,4% en 2010 puis sera stabilisé en 2011 à 120,6%. Elle commencera à diminuer en 2012, à 117,7%, pour s'élever à 113,4% en 2013, a indiqué le ministre des Finances.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés