Le Bel 20 sauve un gain de 1,1% en clôture

Bruxelles (L'Echo) - Les marchés d'actions européens ont une nouvelle fois progressé ce mercredi, rassurés par le fait que l'Allemagne pourrait aider la Grèce, écartant par la même occasion le risque d'un défaut de paiement. Selon le Financial Times Deutschland, le ministère allemand des Finances préparerait un plan d'aide à la Grèce, à l'échelle européenne ou au niveau bilatéral. L'information a été démentie par la Chancellerie à un autre quotidien. Les opérateurs continuent en parallèle d'espérer un geste fort des responsables européens pour aider la Grèce, jeudi à Bruxelles lors d'une réunion au sommet.

Ce contexte profite aux valeurs financières. Ce compartiment a gagné jusqu'à 3,1 % selon l'indice DJ Stoxx 600 de référence et celui des assurances de 2,9 %.

Notons que les Bourses en Europe ont réduit leur avance en fin de journée, alors que les investisseurs ont démérré la séance à Wall Street en réalisant des bénéfices.

L'indice DJ Stoxx 600 a fini sur une hausse de 0,63% à 240,69 points. Francfort a gagné 0,7%, Paris 0,6% et Londres 0,4%. Par contre, Amsterdam s'est contracté de 0,3%.

A Bruxelles, le Bel 20, qui était monté jusu'à 2.464,52 points, a réduit ses gains à 1,14% à 2.440,73 points. L'indice a été dopé par le bond du titre Fortis qui a pris progresse de près de 6,09%. Royal Bank of Scotland a relevé son opinion sur Fortis à " acheter " contre " conserver " avant, indiquant qu'un soutien à la Grèce pourrait être un facteur dopant pour l'action Fortis. A noter également au sein de l'indice, la hausse de 4,39% de KBC qui publiera ses résultats ce jeudi.

Hors Bel 20, on retiendra l'envolée d'Agfa-Gevaert, le bond de Global Graphics tandis que Spector trébuche nettement. Enfin, Barco est stable après la publication de son trading update ce matin.

La journée sera marquée par la diffusion de l'intervention que devait faire Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine, en commission parlementaire au sujet de la sortie des programmes d'urgence de la Fed. Son audition a été reportée en raison des fortes chutes de neige à Washington, mais le texte de l'intervention sera malgré tout communiqué.

TOKYO

Ce mercredi, la Bourse de Tokyo a clôturé la séance en hausse. L'indice Nikkei a gagné 0,31% grâce à un relatif soulagement des investisseurs concernant les dettes de plusieurs pays européens. L'évolution des taux de change en un sens un peu plus favorable aux exportateurs japonais en début de journée a également favorisé le rebond des actions.

INDICATEURS

Opep

-Publication du Rapport mensuel

USA

  • Commerce extérieur en décembre
  • Stocks hebdomadaires de pétrole brut aux USA
  • Chiffres de l'exécution budgétaire en janvier

VALEURS A SUIVRE

DEXIA

ING a réduit son objectif de cours sur la valeur à 4,7 euros contre 5 euros avant.

FORTIS

Royal Bank of Scotland (RBS) a relevé son opinion sur Fortis à " acheter " contre " conserver " avant, indiquant qu'un soutien à la Grèce pourrait dopé l'action Fortis. L'exposition de Fortis à la dette souveraine grecque, italienne et portugaise s'élève à 18 milliards d'euros sur le premier semestre 2009.

L'objectif de cours à été abaissé à 3,10 euros pour tenir compte des risques sur les emprunts d'Etat et du risque relatif aux procès en cours. L'analyste de RBS estime que Fortis devra payer au maximum 0,7 milliard d'euros aux actionnaires qui s'estiment lésés.

AGFA-GEVAERT

Jo Cornu, le CEO d'Agfa-Gevaert, est remplacé par le Français Christian Reinaudo, qui dirigeait jusqu'ici la division médicale.

Agfa-Gevaert a par ailleurs engrangé en 2009 un bénéfice net de 6 millions d'euros, grâce à un dernier trimestre tonitruant bouclé sur un bonus de 20 millions, soit plus du double par rapport aux 9 millions attendus, selon des chiffres provisoires publiés hier par le groupe.

Le bénéfice opérationnel a atteint quant à lui les 73 millions d'euros lors des trois derniers mois de l'année, là où les analystes attendaient 49 millions.

ING a relevé son avis sur la valeur à " acheter ". L'objectif de cours est ajusté dans la foulée à 7 euros contre 4,6 euros avant. Degroof et KBC Securities ont relevé leur objectif de cours sur la valeur à 7 euros contre 5,5 euros avant.

UCB

BoFa Merrill Lynch a relevé son avis à " acheter " contre " sous performance " avant.

BARCO

L'entreprise technologique flandrienne Barco a enregistré une perte de 50,9 millions d'euros au quatrième trimestre 2009. Un an auparavant, la perte de Barco s'élevait à 25,6 millions d'euros.

La perte nette est supérieure aux attentes. Les analystes interrogés par De Tijd tablaient sur une perte de 42 millions d'euros.

GLOBAL GRAPHICS

L'entreprise a clôturé le 4ème trimestre sur une perte réduite de moitié, à 100.000 euros.

MONTEA

La Sicafi Montea a vendu deux bâtiments semi-industriels situés à Schoten dans la région anversoise. La vente s'élève à 3,28 millions euros et genère une plus-value de 0,23 millions d'euro (0,06 euro par action) par rapport à la juste valeur des sites (3,05 millions d'euros) au 31 décembre 2009.

La transaction aura pour effet de ramener le niveau d'endettement de la Sicafi à moins de 56%. Les bâtiments ont des superficies de respectivement 1.470 m2 et 3.605 m2.

GIMV

La société d'investissements Gimv vend la société informatique CoWare à Synopsys, une société américaine cotée en Bourse active dans l'électronique, a fait savoir mardi après-Bourse la Gimv. Cette dernière s'attend à ce que la transaction soit clôturée avant la fin du deuxième trimestre de 2010 et qu'elle ait un impact positif de 6 millions d'euros par rapport à la valeur des fonds propres de Gimv au 31 décembre 2009.

© - L'Echo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés