Le Club Med à nouveau profitable

Le Club Méditerranée a renoué avec les bénéfices au premier semestre. A la grande satisfaction de son PDG Henri Giscard d'Estaing. Parallèlement, le groupe a indiqué vendredi conduire "des discussions sur un partenariat industriel avec un groupe chinois", qui pourrait également prendre une part minoritaire dans le groupe.

Le Club Méditerranée a enregistré au premier semestre de son exercice 2009/2010 clos en avril un bénéfice net de 3 millions d'euros, contre 22 millions de pertes un an plus tôt, dans un marché touristique européen "atone" et malgré l'impact du nuage islandais, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

Le PDG du Club Med Henri Giscard d'Estaing, cité dans le communiqué, se "réjouit de la forte amélioration des résultats" qui le conforte dans le choix stratégique d'une montée en gamme du Club opérée depuis 2004.

C'est "avec confiance que nous abordons les années à venir", a-t-il ajouté.

Le Résultat opérationnel courant (Roc) villages, l'indicateur de la rentabilité des villages du groupe français, s'est établi à 28 millions d'euros sur le semestre, soit une hausse de 16% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires affiche cependant un repli de 5,5% à 679 millions d'euros, en raison, selon le Club Med, d'un "marché touristique européen atone". Le nombre de clients a baissé de 4,5% sur la période.

L'opérateur touristique a évalué l'impact du nuage de cendres islandais à 5,6 millions d'euros, dont 3,7 millions sur le Roc villages.

Les réservations cumulées pour l'été enregistrées au 6 juin sont en hausse de 0,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Si le marché européen est en repli de 4,4%, l'Amérique progresse de 13,8% et l'Asie de 18,1%.

Sur les huit dernières semaines, les réservations grimpent de 18,1% (Europe +11,2%, Amérique +40,4%, Asie +42%).

C'est "avec confiance que nous abordons les années à venir, tout en restant concentrés sur nos objectifs", à savoir d'ici la fin 2012 les deux-tiers des villages en 4 et 5 Tridents (haut de gamme, ndlr), a estimé M. Giscard d'Estaing.

Partenariat chinois

Le Club Méditerranée a également annoncé vendredi conduire "des discussions sur un partenariat industriel avec un groupe chinois", qui pourrait également prendre une part minoritaire dans le groupe.

Cette démarche s'inscrit dans la stratégie du groupe dont l'objectif, à l'horizon 2015, est d'avoir cinq villages en Chine et 200.000 clients, ce qui en ferait son deuxième marché après la France, a-t-il annoncé dans un communiqué, en marge de la publication de ses résultats semestriels.

"Pour atteindre cet objectif et renforcer son développement, le Club Méditerranée conduit des discussions sur un partenariat industriel avec un groupe chinois", indique le texte sans citer de nom.

"Ce partenariat stratégique à long terme pourrait également impliquer une participation minoritaire par celui-ci dans le Club Méditerranée par achat de titres", précise le communiqué.

L'opérateur touristique français va ouvrir en novembre son premier club dans la station de ski réputée de Yabuli dans le nord-est de la Chine, en partenariat avec Melco China Resorts, propriétaire du village, le Club en assurant la gestion et la commercialisation.

Le Club Med est repassé dans le vert au premier semestre de son exercice 2009/2010 clos en avril, réalisant un bénéfice net de 3 millions d'euros, contre une perte de 22 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés