Le Royaume-Uni, moins uni que jamais

Les Britanniques sont appelés à voter jusqu'à 23 heures ce soir. Si les sondages prédisent l'échec des travaillistes, les résultats pourraient ne pas réserver de majorité absolue à la Chambre.

(AFP-Belga) - Les bureaux de vote ont ouvert ce jeudi matin à 8 heures, au Royaume-Uni où plus de 45 millions de Britanniques sont appelés à voter pour des élections législatives très indécises qui pourraient déboucher sur un parlement sans majorité.

Les 50.000 bureaux de vote seront ouverts jusqu'à 23h , pour départager les 4.149 candidats qui aspirent à entrer au parlement. Le scrutin concerne également des élections locales dans une partie du pays.

Plus d'une centaine de sondages ont prédit ces dernières semaines l'échec du parti travailliste, usé par 13 ans de pouvoir et handicapé par l'impopularité du Premier ministre Gordon Brown, 59 ans.

Face à lui, l'opposition conservatrice emmenée par le jeune et dynamique David Cameron, 43 ans, est donnée favorite mais son avance ne serait pas suffisante pour rassembler une majorité absolue à la chambre des Communes, chambre basse du parlement, soit 326 députés au moins sur un total de 650.

Cette configuration appelée un "parlement suspendu" ("hung Parliament") parce qu'aucun parti n'obtient de majorité absolue serait inédite depuis 1974.

Le système électoral britannique, uninominal majoritaire à un tour, est de plus très favorable aux travaillistes, et pourrait leur permettre de continuer à détenir le plus grand nombre de sièges même s'ils perdent en termes de suffrages, au moins de manière modérée.

Une moyenne des sondages, publiée mercredi avant l'imposition du black-out électoral, crédite les Tories de 35%, contre 29% au Labour et 26% aux "Lib Dems".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés