Le trafic passagers d'Air France KLM progresse,le fret baisse

- Le trafic passagers d'Air France-KLM a progressé de 2,8% en avril, alors que le fret chutait de 8,3%, a annoncé le groupe en difficultés dans un communiqué mercredi.

Le fret, qui reflète généralement la conjoncture économique mondiale, est en baisse sur toutes les destinations, sauf les Caraïbes et l'Océan indien.

En avril, le groupe a transporté 880 millions de tonnes par kilomètre, contre 959 millions sur la même période de 2011. L'activité cargo représente environ 13% du chiffre d'affaires du groupe.

Le trafic passagers, exprimé en passagers par kilomètre transporté, a progressé de 2,8%. Avec des capacités quasiment inchangées, le taux d'occupation a progressé de 2% sur un an, et s'établit à 83%. Le coefficient d'occupation s'est amélioré de 2,0 points à 83,3%.

Au total, le groupe a transporté 6,51 millions de passagers.

"La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en hausse par rapport à avril 2011", ajoute le communiqué.

L'activité passagers a fortement progressé sur les destinations asiatiques. La progression de 7,5% dans cette région bénéficie d'un effet de comparaison favorable, la catastrophe nucléaire de Fukushima ayant sérieusement diminué le trafic il y a un an.

"Le réseau européen enregistre une hausse du trafic de 4,9% pour des capacités en augmentation de 3,7% compte tenu du lancement des nouvelles bases de Nice et de Toulouse. Le coefficient d'occupation s'établit à 76,1% (+0,9 point)", précise le groupe.

Il annonce avoir "conforté sa place de leader européen sur les liaisons Europe-Chine", Air France et KLM exploitant désormais 92 vols hebdomadaires entre leurs hubs et neuf destinations en Chine.

L'activité fret est en baisse pour toutes les grandes compagnies. Le numéro un européen, l'Allemand Lufthansa, avait accusé une baisse de 3,4% en mars, exactement la même proportion que celle du groupe franco-néerlandais sur cette période.

La hausse du kérosène met les compagnies d'aviation sous pression. Air France KLM, déficitaire, a annoncé une perte de 368 millions d'euros au premier trimestre, contre une perte de 367 millions en 2011, et a engagé un plan d'économies draconien pour revenir à l'équilibre.

Lufthansa a annoncé la semaine dernière la suppression de 3.500 emplois dans ses services administratifs dans les années à venir pour améliorer sa rentabilité. Elle table toujours sur un bénéfice cette année.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés