Les marchés effacent leurs gains, plombés par l'Espagne

Les marchés européens retombent ce mardi en milieu de séance, gagnés à nouveau par les inquiétudes entourant le système bancaire espagnol, tandis que les espoirs d'un plan de relance de l'économie chinoise s'évanouissent.

Les indices européens effaçaient leurs gains ce mardi en fin de matinée, dans un marché rattrapé par les inquiétudes à l'endroit du système bancaire espagnol tandis que les espoirs d'un plan de relance de l'économie chinoise s'évanouissaient. Les cotes européennes avaient pourtant démarré la séance sur une tonalité positive, tablant sur des mesures de soutien de la part de Pékin, tout en pariant sur de bonnes statistiques américaines cet après-midi, outre l'espoir d'une solution politique en Grèce.

A 12h30, l'indice DJ Stoxx 600 prenait 0,19% à 242,92 points. Francfort gagnait 0,61%, Amsterdam 0,43% et Paris 0,38,% tandis que Londres était à l'équilibre.

A Bruxelles, l'indice Bel20 bonifiait de 0,11% à 2.120,05 points. Delhaize était en recul de près de 5%, mais l'action est cotée ex dividende de 1,76 euro brut. Si l'on ne tient pas compte du coupon, l'action progressait légèrement. Parmi les autres valeurs en vue, Bekaert prenait près de 3%, Umicore 1,4% et AB InBev 2%. Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur le groupe brassicoleà 65 euros contre 60 euros avant. L'avis reste à surperformer.

Hors Bel20, Option prenait un peu plus de 3% à 0,33 euro. L'entreprise a annoncé qu'Olivier Lefebvre avait quitté ses fonctions de président du conseil d'administration de la société avec effet immédiat. Jan Callewaert cumulera les fonctions de président et de CEO.

La Bourse de Madrid corrigeait quant à elle de 1,7%, toujours pénalisée par les déboires de Bankia, dont l'action représentative dégringolait à nouveau (-13%).

Madrid, qui a publié des ventes de détail en chute de 10% en avril, a indiqué ce mardi matin qu'elle comptait financer le sauvetage de Bankia et des régions par l'émission de nouvelles dettes. L'option d'injecter des obligations d'Etat directement dans la banque n'a finalement pas été retenue.

Sur le marché obligataire, le Bund allemand profite de ce regain d'inquiétudes pour signer un nouveau record à 1,345% contre 1,363% lundi. Le rendement de la dette à 10 ans espagnole se maintient au-dessus de 6% à 6,41%, avec un " spread " vis-à-vis du Bund allemand qui reste proche de ses plus hauts historiques à 507 points de base. Quant à l'Italie, elle a emprunté mardi comme prévu 8,5 milliards d'euros à six mois mais a dû concéder des taux en nette hausse en raison des fortes tensions sur les dettes des pays fragiles de la zone euro sous l'effet des inquiétudes concernant l'Espagne, a annoncé la Banque d'Italie. Les taux de ces obligations se sont inscrits à 2,104% contre 1,772% lors de la dernière opération similaire le 26 avril.

Pour le reste de la séance, les intervenants de marché attendent l'indice immobilier S&P Case-Shiller de mars et l'indice de confiance des consommateurs pour le mois de mai. Ils tablent sur une progression de la confiance du consommateur américain et sur une stabilisation du marché immobilier US.

AGENDA

Espagne

  • Les ventes de détail en Espagne ont plongé de 9,8% au mois d'avril, la pire chute mensuelle depuis le début de la série statistique en 2003, selon les chiffres officiels publiés mardi. En mars, les ventes de détail avaient reculé de 3,8% par rapport à la même période de 2011, alors que le pays, frappé par un chômage record de 24,44%, est retombé en récession au premier trimestre.

Italie

  • L'Italie a emprunté mardi comme prévu 8,5 milliards d'euros à six mois mais a dû concéder des taux en nette hausse en raison des fortes tensions sur les dettes des pays fragiles de la zone euro sous l'effet des inquiétudes concernant l'Espagne, a annoncé la Banque d'Italie. Les taux de ces obligations se sont inscrits à 2,104% contre 1,772% lors de la dernière opération similaire le 26 avril.

Zone euro

  • Conférence "Mission croissance", organisée par la Commission européenne à Bruxelles

Etats-Unis

  • Indice S&P Case-Shiller des prix immobiliers pour le mois de mars, à 15h
  • Confiance du consommateur pour mai, à 16h

ENTREPRISES

  • AB INBEV: Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur la valeur à 65 euros contre 60 euros avant. L'avis reste à surperformer.
  • OPTION: Option annonce qu'Olivier Lefebvre a quitté ses fonctions de président du conseil d'administration de la société avec effet immédiat. Jan Callewaert cumulera les fonctions de président et de CEO. Olivier Lefebvre a décidé de se concentrer sur ses nouvelles responsabilités à la tête de Xylowatt, mais restera néanmoins membre du conseil d'administration d'Option. Celui-ci est composé de six membres: Olivier Lefebvre, Jan Callewaert, Philip Vermeulen, Lawrence Levy, David A. Hytha et Francis Vanderhoydonck.
  • VRANKEN-POMMERY: KBC Securities a démarré le suivi de l'action avec un avis à "acheter" et un objectif de cours de 28 euros.
  • Ackermans & van Haaren: assemblée générale à 15h
  • Catala: assemblée générale ordinaire et extraordinaire à 11h30
  • Co.Br.Ha: assemblée générale à 11h
  • Delhaize: cotation ex dividende 1,76 euro brut
  • Fountain: assemblée générale à 10h
  • Hansen Transmissions: rapport annuel 2011/2012 disponible sur le site web
  • Immobel: cotation ex dividende 1,75 euro brut
  • Montea: cotation ex dividende 1,84 euro brut
  • Moury Construct: assemblée générale
  • Banque nationale (BNB): assemblée générale, à 14h
  • Picanol: assemblée générale extraordinaire à 14h30
  • Recticel: assemblée générale, à 10h
  • Roularta: cotation ex dividende 0,35 euro brut
  • Softimat: assemblée générale
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés