Les marchés marquent une pause

Bruxelles (L'Echo) - Comme ailleurs en Europe, la Bourse de Bruxelles cède du lest ce mardi en début de séance, le marché marquant une pause au lendemain d'une séance qui s'est soldée par une nette progression. Un peu moins d'une demi-heure après les premiers échanges, l'indice Bel 20 cédait 0,27 % à 2.557,00 points.

Les prises de bénéfice l'emportent ce matin en Europe ce qui se traduit par une baisse des principaux indices boursiers. Paris rend 0,32 %, Francfort 0,27 %, Londres 0,20 % et Amsterdam 0,18 %.

Le secteur des soins de santé signe le recul sectoriel le plus important en Europe avec une baisse d'un pourcent pour l'indice DJ Stoxx 600 de référence.

A Bruxelles, Solvay signe le recul le plus marqué en pourcentages. L'action corrige de 1,28 % à 74,99 points. KBC pour sa part est bien orientée et prend 1,09 % à 32,35 euros. Barclays a démarré le suivi de l'action avec un avis à "surpondérer". A noter également la bonne tenue de Telenet (+1,29 % à 19,99 euros). Hors Bel 20, les technos se distinguent: IPTE et Punch Telematix s'envole de plus d'environ 7 % tandis qu'Option bonifie de 6 %.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a quant à lui terminé la séance de mardi sur un gain modeste de 0,25 %, des prises de bénéfices et un léger rebond du yen face au dollar ayant atténué les effets positifs de la forte hausse de Wall Street la veille.

Hier lundi, les cotes ont profité d'un rapport sur les perspectives de la croissance chinoise et de deux bons indicateurs en zone euro et aux Etats-Unis. A la clôture, le Bel 20 affichait une hausse de 2,08% à 2.563 points. En Europe, Amsterdam a progressé de 2,3%, Francfort de 1,53% et Londres de 1,62%. Avec une progression de 1,97%, la Bourse de Paris a terminé au-dessus des 4.000 points, un seuil qu'elle n'avait pas connu en clôture depuis le 3 octobre 2008.

Même scénario à Wall Street où les investisseurs américains ont entamé l'an neuf en pleine confiance. Le Dow Jones a en effet gagné 1,5% et le Nasdaq 1,73%. Le S&P 500 a progressé pour sa part de 1,6%. Le marché s'est donc solidement repris après un long week-end, effaçant d'un trait le recul enregistré au cours de la semaine précédente. Le marché se montre optimiste pour le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis à paraître vendredi.

AGENDA

Eurozone

  • Indice PMI du secteur manufacturier (indice des directeurs d'achats) pour le mois de décembre, à 10h
  • Inflation du mois de décembre, à 11h

Allemagne

  • Chômage en décembre, à 10h

USA

  • Dépenses de construction pour le mois de novembre, à 16h
  • Indice ISM d'activité dans l'industrie, pour le mois de décembre, à 16h
  • Ventes des maisons existantes en novembre, à 16h
  • Commandes industrielles pour le mois de novembre, à 16h
  • Marché automobile au mois de décembre

VALEURS A SUIVRE

DELHAIZE

La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 65,50 euros contre 53 euros.

BofA Merrill Lynch Global Research a réduit son avis sur la valeur à "neutre" contre "acheter" avant.

KBC

Barclays Plc a démarré le suivi de l'action avec un avis à "surpondérer".

D'IETEREN

Le distributeur automobile belge D'Ieteren Auto a vu sa part de marché en 2009 légèrement reculer par rapport à 2008. D'Ieteren détient ainsi une part de marché de 19,32% dans notre pays contre 19,76% un an plus tôt, selon les chiffres publiés par la Febiac. Le mois dernier, D'Ieteren a vu sa part de marché nettement reculer passant de 21,74% en décembre 2008 à 16,66% en décembre 2009.

Ce sont surtout les immatriculations d'Audi qui ont connu un net recul en décembre 2009, avec une baisse de 25,85%. Les immatriculations de Volkswagen n'ont connu un recul que de 2,69%.

A contrario, Skoda (+24,55%) et Porsche (+11,11%) ont enregistré une progression.

REALDOLMEN

Fortis Investment Management détient depuis le 29 décembre 2009 8.857.800 actions RealDolmen, soit 1,65% de droits de vote. C'est ce qui ressort d'une déclaration de transparence publiée par l'entreprise de services IT. Fortis Investment Management franchit donc à la baisse le seuil des 3%. En date de 24 avril 2009, la société de gestion d'actifs détenait encore 16.040.900 titres RealDolmen, soit 3% des droits de vote.

BELGACOM

Les assemblées des actionnaires de Belgacom et de ses filiales ont approuvé à 99,99% le passage de Telindus, Proximus et Skynet sous l'entité juridique de Belgacom S.A.

(c) - L'Echo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés