Les prévisions de Lufthansa en nette hausse

La compagnie aérienne allemande attend un bénéfice d'exploitation supérieur à 800 millions d'euros, largement réévalué par rapport à ses annonces prudentes précédentes.

La première compagnie aérienne allemande, Lufthansa, a très nettement relevé mercredi sa prévision de bénéfice pour l'année, après un solide troisième trimestre.

La compagnie attend dorénavant un bénéfice d'exploitation supérieur à 800 millions d'euros. Jusqu'à maintenant, elle se contentait d'évoquer un chiffre supérieur aux 130 millions d'euros dégagés en 2009.

Mais sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice d'exploitation a déjà atteint 612 millions d'euros, a annoncé Lufthansa dans un bref communiqué boursier, anticipant la publication de ses résultats trimestriels détaillés prévue jeudi.

Le bénéfice net s'est élevé à 524 millions d'euros sur la période, multiplié par plus de 16 sur un an, et le chiffre d'affaires a grimpé de 25% à 20,2 milliards d'euros.

Les chiffres de bénéfice sont très largement supérieurs aux attentes des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur un bénéfice d'exploitation de 395 millions d'euros et un bénéfice net de 286 millions d'euros sur la période.

Ils suggèrent un troisième trimestre extrêmement performant puisqu'à fin juin, après une grève en février et la paralysie provisoire du trafic aérien par un nuage de cendres volcaniques en avril, Lufthansa avait engrangé à la fois une perte d'exploitation et une perte nette.

La comparaison avec les chiffres du premier semestre place le bénéfice d'exploitation entre juillet et septembre à près de 800 millions d'euros.

Ces bons résultats reflètent à la fois ses efforts de réduction des coûts et "l'évolution positive de la demande au troisième trimestre, surtout dans le transport international des passagers et des marchandises", a succinctement expliqué le groupe dans un communiqué.

A la Bourse de Francfort, l'action a bondi à l'annonce des chiffres, et grimpait de 2,05% à 15,45 euros à 15H30 GMT.

Lufthansa opère la marque du même nom, et est également propriétaire de Swiss, Austrian Airlines, de la britannique British Midland Airways (BMI) et de la low-cost allemande Germanwings. Au premier semestre ces trois dernières avaient fortement pesé sur ses comptes.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés