Les prix à l'importation rebondissent moins fort que prévu au

Les prix à l'importation aux États-Unis ont rebondi moins fortement que prévu en mars, gagnant 0,7% par rapport au mois précédent, selon des chiffres publiés mardi par le département du Travail à Washington.

(afp) - Les prix à l'importation aux États-Unis ont rebondi moins fortement que prévu en mars, selon des chiffres publiés mardi par le département du Travail à Washington.

Entraînés par le renchérissement des produits pétroliers, les prix des produits importés dans le pays ont augmenté de 0,7% par rapport au mois précédent, après un recul de 0,2% (chiffre révisé en baisse de 0,1 point) en février, indique le ministère.

Les analystes estimaient que les prix avaient augmenté de 1,0% en mars, selon leur consensus médian.

La hausse a résulté d'abord d'une montée des prix des produits pétroliers importés (+2,9%), les prix des produits non-pétroliers n'ayant augmenté que de 0,2%.

L'indice du ministère a augmenté sur sept des huit mois écoulés depuis fin juillet. En glissement annuel, sa hausse atteignait 11,4% fin mars. L'essentiel de cette hausse est imputable aux prix des produits pétroliers, qui ont augmenté de 63,3% en un an (après une baisse de 50,7% au cours des douze mois précédents).

Le ministère indique par ailleurs que les prix à l'exportation à partir des États-Unis ont augmenté en mars de 0,7% par rapport au mois précédent, après un recul de 0,4% en février.

En glissement annuel, leur hausse atteignait 4,6% fin mars, soit leur plus forte avancée depuis septembre 2008.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés