Les ventes de véhicules neufs bondissent de 15% au Japon

Les immatriculations de véhicules neufs au Japon, hors mini-modèles, ont progressé de 15% en juillet en glissement annuel, pour totaliser 333.403 exemplaires et enregistrer leur douzième mois d'affilée de hausse, a annoncé lundi l'Association japonaise des concessionnaires (Jada).

Dans le détail, en juillet les immatriculations de voitures de tourisme ont gagné 15,5% sur un an à 307.397 unités, tandis que celles de poids lourds se sont élevées de 9% à 24.920 unités. Celles d'autobus ont pour leur part augmenté de 20,9%, à 1.086 exemplaires.

Toujours en juillet, les ventes de mini-véhicules ont progressé de leur côté de 8,6% sur un an à 153.203 unités, a annoncé séparément l'association dédiée à ce type de petits gabarits. Il s'agit du septième mois de hausse d'affilée en glissement annuel pour cette catégorie de véhicules de moins de 660 cc.

En juillet, comme lors des mois précédents, la très bonne tenue du marché de l'automobile tient pour beaucoup aux mesures exceptionnelles prises par les pouvoirs publics japonais pour relancer le secteur malmené par la crise, en offrant des ristournes fiscales sur les véhicules moins polluants et plus économes en carburant.

Ces dispositions ponctuelles doivent cesser fin septembre, ce qui fait craindre aux constructeurs un net ralentissement des ventes après cette date et suscite déjà des appels aux prolongations, de la part de la filière concernée et même au-delà.

En juillet, le numéro un du secteur, Toyota (hors marques Hino, Daihatsu et Lexus), est resté de loin le premier, grâce à une gamme étendue et à une image que n'a guère écornée la récente série de rappels de quelque 10 millions de véhicules dans le monde à cause de défauts techniques.

Les ventes des modèles estampillés Toyota au Japon ont affiché une hausse de 19,1% en juillet, à 161.444 unités et ont progressé de 38,4% sur l'ensemble des sept premiers mois de l'année à 995.282 exemplaires.

Les véhicules hybrides de Toyota, concernés au premier chef par les réductions d'impôts, compte-tenu de leur mode écologique de motorisation double à électricité et essence, rencontrent un très grand succès au Japon, surtout depuis le printemps 2009.

Au mois de juillet toujours, Honda et Nissan ont respectivement vendu 50.448 et 50.719 véhicules, soit une progression sur un an de 14,5% pour le premier et de 2,3% pour le second.

Mazda en a pour sa part écoulé 21.316 (+27,7%), Subaru 9.388 (-12,6%) et Mitsubishi Motors 7.137 (+31,9%).

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés