MAN et Rheinmetall créent une filiale commune de véhicules militaires

(afp) - Les groupes allemands Rheinmetall, présent dans la défense, et MAN, spécialisé dans les poids-lourds, ont annoncé mardi la création d'une filiale commune qui produira des véhicules militaires terrestres.

La nouvelle filiale, baptisée Rheinmetall MAN Military Vehicles (RMMV), fournira "des solutions complètes sur le marché des véhicules terrestres militaires, (...) véhicules de transport blindés ou non, véhicules de commandement et véhicules spécialisés pour les forces armées internationales", expliquent les deux groupes dans un communiqué commun.

RMMV vise d'ici 2011 un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros, et devrait employer environ 1.300 salariés. Elle sera détenue à 51% par Rheinmetall, qui partagera ses technologies militaires, et à 49% par MAN, qui apportera son savoir-faire dans les poids lourds, poursuit-il.

La nouvelle filiale regroupera dans un premier temps les activités de vente et de développement de véhicules militaires des deux groupes, avant d'intégrer d'ici la fin de l'an prochain les usines Rheinmetall de Kassel (ouest) et MAN de Vienne en Autriche.

Rheinmetall a dégagé en 2009 un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros, dont 1,9 milliard dans la défense, indique par ailleurs le communiqué.

Il ne donne pas de détail sur son résultat, mais avait indiqué précédemment viser pour 2009 un bénéfice d'exploitation (Ebit), essentiellement grâce à la bonne tenue de ses activités de défense.

Le groupe Rheinmetall fournit notamment l'armée allemande en blindés polyvalents Fox, et en blindés d'attaque Puma.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés