McGraw-Hill pourrait renoncer à sa scission

Le groupe américain de médias The McGraw-Hill Companies, qui avait annoncé en septembre son intention de se scinder en deux sociétés indépendantes, pourrait renoncer à ce projet au profit d'une vente pure et simple de son pôle "éducation", affirme mercredi le Financial Times.

Une telle cession, dont le montant pourrait dépasser les 2,5 milliards de dollars, a été mise à l'étude par le groupe après que celui-ci eut reçu des marques d'intérêt d'acheteurs potentiels, indique le quotidien économique britannique, citant trois personnes proches du dossier.

Les discussions en sont toutefois à un stade très préliminaire et une mise en Bourse du pôle "éducation" reste l'option privilégiée, ajoute le FT.

Pour préparer la scission de ses activités dans l'édition scolaire, le groupe avait annoncé en décembre 550 suppressions d'emplois dans cette branche.

McGraw-Hill avait annoncé en septembre une vaste réorganisation, prévoyant sa scission en deux sociétés indépendantes, l'une centrée sur l'édition scolaire, McGraw-Hill Education, l'autre organisée autour de sa filiale de notation financière Standard & Poor's.

McGraw-Hill Education devrait avoir réalisé l'an dernier des ventes annuelles de l'ordre de 2,4 milliards de dollars.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés