Meilleur moral du consommateur allemand que des industriels

Les consommateurs allemands ont bien meilleur moral que les entrepreneurs du pays, selon les chiffres publiés vendredi par l'institut GfK, dont le baromètre mensuel a vu les attentes sur la conjoncture se redresser nettement en mai.

"Les consommateurs ne se laissent pas impressionner par les turbulences en zone euro, très fortes dernièrement", commente l'institut de Nuremberg (sud) dans un communiqué.

Les ménages allemands se démarquent ainsi à la fois des marchés financiers, sous pression depuis le début du mois, et des industriels allemands, dont le moral mesuré par le baromètre Ifo a piqué du nez en mai.

Les résultats des élections en France et en Grèce le 6 mai, qui ont tant déstabilisé les investisseurs, ont laissé les particuliers de marbre, explique l'institut, qui a analysé les réponses données avant et après cette échéance.

Le baromètre GfK s'affiche à 5,7 points pour ce mois, en léger repli comparé aux 5,8 points d'avr

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés