Publicité

Pierre et Vacances voit son bénéfice annuel plonger sous l'effet de la crise

Bruxelles (afp) - Le groupe immobilier et de loisirs Pierre et Vacances a vu son bénéfice net annuel plonger de 42,3% à 42,3 millions d'euros, mais estime avoir résisté dans un contexte général de crise dans le secteur du tourisme.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit quant à lui en légère hausse (+1,9%) à 1,45 milliard d'euros, tiré par l'immobilier en hausse de 18,5% pour s'établir à 303,3 millions d'euros alors que les activités touristiques enregistrent une baisse de 1,8% à 611,2 millions d'euros.

Le bénéfice opérationnel a accusé pour sa part un repli de 37,9% à 64,2 millions d'euros.

Le PDG du groupe Gérard Brémond, qui s'exprimait devant la presse, a évoqué une "bonne résistance" de Pierre et Vacances alors que le secteur du tourisme "a traversé ces derniers mois une crise très, très forte".

Ces résultats sont "conformes ou supérieurs" aux attentes des analystes, a-t-il assuré.

Lors de l'exercice écoulé, Pierre et Vacances Tourisme Europe a été lourdement affecté par les grèves aux Antilles qui se sont traduites par une perte de 5 millions d'euros ainsi que par une indexation des loyers supérieure à l'inflation représentant un surcoût de 6 millions d'euros.

Par activités, Center Parcs Europe a vu son bénéfice opérationnel lourdement chuter, passant de 60,9 à 39,9 millions d'euros affecté notamment par une baisse du chiffre d'affaires location et services.

Le chiffre d'affaires de Center Parcs Europe recule de 1,7%, la progression de la clientèle française n'ayant pas compensé totalement la baisse de fréquentation des touristes néerlandais et anglais, explique le groupe.

Les réservations pour l'hiver sont en retard, mais "on est sûrs de les rattraper dans les semaines qui viennent" grâce aux prises de commande "de dernière minute", a déclaré M. Brémond qui vise une saison d'hiver "stable".

"Quant aux réservations immobilières, elles se poursuivent à un rythme élevé", pour partie grâce au succès de la loi Scellier (crédit d'impôt, NDLR), qui "a stimulé considérablement les ventes", a souligné M. Brémond.

Le groupe compte poursuivre son développement et table une augmentation de de son parc touristique de 15.000 appartements et cottages à un horizon de 5 ans.

Un nouveau Center Parc, situé en Moselle, sera inauguré en mai. L'ouverture de la première tranche se traduira par 870 cottages, soit une capacité d'hébergement de 4.500 lits.

En Allemagne, où il y a un potentiel "très important", un Center Parc doit également ouvrir en 2012 dans la Sarre et un autre dans le Badenwuerttenberg en 2013.

Pierre et Vacances développe en outre des partenariats notamment avec Euro Disney pour le lancement d'un nouveau parc Village nature, mais aussi avec la Caisse des Dépôts du Maroc à Marrakech pour un "eco-resort" et des résidences de tourisme.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés