Procter & Gamble déçoit au 4T, mais année sans surprise

Le groupe de produits de grande consommation Procter & Gamble a publié mardi un bénéfice en chute de 12% au quatrième trimestre de son exercice décalé, inférieur aux attentes à 2,185 milliards de dollars, mais un repli limité à 5% pour l'ensemble de l'exercice.

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice courant du quatrième trimestre s'établit à 71 cents, alors que les analystes en attendaient 73. Le chiffre d'affaires est également inférieur aux attentes, en croissance de 5% seulement à 18,926 milliards de dollars (les analystes attendaient 19,1 milliards de dollars), en dépit d'une accélération de la hausse des volumes de vente (+8%).

Le groupe a expliqué qu'en dépit d'effets de change favorable, une politique de prix modérés et la "croissance disproportionnée dans les pays en développement, où les prix sont inférieurs à la moyenne", avaient pesé sur le total des ventes en valeur.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires du fabricant des rasoirs Gillette, des shampooings Pantene et des couches Pampers s'établit à 78,938 milliards de dollars, en hausse de 3% et un peu en-deçà des attentes (79,13 milliards de dollars).

"Nos résultats de l'exercice 2010 ont dépassé nos premières prévisions, et nous sommes satisfaits de la tendance des affaires", a souligné le PDG Bob McDonald, cité dans un communiqué, vantant spécialement les gains de parts de marché apportés par la croissance des volumes vendus.

Pour le trimestre qui vient de commencer, le groupe a avancé une prévision inférieure aux attentes d'un bénéfice courant par action compris entre 0,97 et 1,01 dollar, alors que les analystes avaient tablé sur 1,04 dollar, pour des ventes en hausse de 1 à 3%. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice courant par action est attendu entre 3,91 et 4,01 dollars, et les ventes en hausse de 2 à 4%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés