PwC veut accélérer le remboursement des créanciers ordinaires

Les administrateurs de la division européenne de Lehman Brothers ont dévoilé mercredi des propositions visant à accélérer le remboursement de milliards de dollars dus à certains créanciers de la banque défunte.

Les administrateurs de PricewaterhouseCoopers (PwC), le cabinet chargé de la liquidation de Lehman Brothers International Europe (LBIE), ont dit vouloir adopter une "approche consensuelle" consistant à évaluer eux-même les sommes dues aux créanciers dits "chirographaires", ou ordinaires, c'est-à-dire ne bénéficiant d'aucune priorité par rapport aux autres créditeurs.

Cette approche permettrait de rembourser ces créanciers plus rapidement que la méthode traditionnelle dite "bilatérale", qui consiste à ce que chaque créancier soumette séparément aux administrateurs sa propre évaluation des sommes qui lui sont dues.

L'approche consensuelle permettrait à PwC de commencer à rembourser les créanciers en question dès l'an prochain.

PwC a toutefois précisé qu'il n'utiliserait l'approche consensuelle que si elle était acceptée massivement par les intéressés.

Les administrateurs ont déclaré au passage détenir quelque 7,3 milliards de livres de liquidités nettes. Ils n'ont pas précisé le montant qui serait dû aux créanciers ordinaires mais selon le Wall Street Journal, ils pourraient leur rembourser jusqu'à 22 milliards de dollars d'actifs.

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés