SAP annonce quelques chiffres meilleurs que prévu en 2009

(afp) - Le numéro un mondial des logiciels professionnels SAP, qui subit une concurrence féroce de l'américain Oracle, a annoncé jeudi quelques chiffres meilleurs que prévu pour 2009 et tenté d'amadouer ses clients mécontents des coûts de maintenance.

SAP a fait savoir que ses revenus des services liés aux licences de ses progiciels avaient baissé de 5% environ à 8,20 milliards d'euros l'an dernier, selon un communiqué boursier.

Le groupe fait mieux que prévu, puisqu'il avait annoncé une baisse de 6 à 8%. Ces chiffres sont livrés en normes comptables non-GAAP.

SAP a par ailleurs affiché l'an dernier une marge opérationnelle de 27,5% à taux de change constant, là aussi mieux que son objectif d'entre 25,5 et 27%.

Le chiffre d'affaires total a lui baissé de 9% à 10,66 milliards d'euros.

La crise a fortement ébranlé les revenus du groupe tirés des ventes de nouvelles licences (par opposition aux revenus tirés des services): ils ont baissé de 28% l'an dernier à 2,6 milliards d'euros.

Par ailleurs l'entreprise allemande a annoncé un effort destiné à amadouer ses clients, qui se plaignent de coûts de maintenance très élevés.

SAP a ainsi annoncé la réintroduction d'un contrat de maintenance dit "Standard Support", en supplément d'un contrat plus onéreux dit "Enterprise Support".

Le groupe avait introduit ce contrat plus coûteux en 2008 et l'avait en quelques mois imposé à ses clients, en supprimant la possibilité d'opter pour un contrat plus basique et moins cher.

Selon la presse allemande, un client emblématique, le conglomérat Siemens, avait menacé à l'automne dernier de lâcher son contrat de maintenance avec SAP et obtenu, suite à cette pression, de substantielles réductions de prix.

La menace est d'autant plus sérieuse pour SAP que le groupe allemand est confronté à une sévère concurrence du numéro deux mondial, l'américain Oracle, qui ne cesse de lui grignoter des parts de marché.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés