Sainsbury progresse dans un contexte économique difficile

Le distributeur Sainsbury, qui gère la troisième chaîne de supermarchés du Royaume-Uni, a annoncé un bénéfice net part du groupe de 347 millions de livres (environ 403 millions d'euros) au premier semestre, en hausse de 38%, dans un contexte économique "difficile".

Pour la première moitié de son exercice 2010/2011, achevée le 2 octobre, le groupe a enregistré une augmentation de 7% de son chiffre d'affaires global, à 11,944 milliards de livres (13,86 milliards d'euros).

Le président du groupe David Tyler s'est félicité dans un communiqué de la "bonne performance" semestrielle qui a permis selon lui à Sainsbury d'accroître sa part de marché.

Le groupe a enregistré une moyenne de 20 millions de transactions par semaine, un record, dans l'ensemble de ses 890 (bien: 890) magasins.

Le directeur général Justin King a souligné que l'environnement économique allait rester "difficile" durant la deuxième partie de l'exercice, alors que la consommation risque de pâtir des mesures d'austérité du gouvernement.

M. King table néanmoins sur un "bon résultat" en fin d'année, grâce notamment à la poursuite de la stratégie d'expansion du groupe. Celui-ci a ouvert 29 nouveaux supermarchés au Royaume-Uni au 1er semestre, représentant la création de 2.000 emplois.

L'objectif d'une augmentation de 15% de la surface de vente entre 2009 et 2011 devrait être tenu, a estimé M. King.

Le groupe a par ailleurs souligné que "la maîtrise des coûts a permis de contrebalancer les effets des pressions inflationnistes", la hausse des prix en Grande-Bretagne se maintenant au dessus de la barre des 3% à un rythme annuel.

Le dividende semestriel a été fixé à 4,3 pence par action, en hausse de 7,5%.

Malgré ces résultats a priori favorables, plusieurs analystes ont fait part d'une relative déception, en indiquant qu'ils attendaient encore mieux, notamment en ce qui concerne la marge opérationnelle.

Tesco, le grand concurrent de Sainsbury, avait publié début octobre un bénéfice semestriel également en nette hausse, à 1,37 milliard d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés