Sanyo, déficitaire, tarde à profiter d'un regain d'activité au 3e trimestre

(afp) - Le groupe d'électronique japonais Sanyo a abaissé jeudi ses prévisions de résultats annuels, s'attendant à présent à un chiffre d'affaires moindre qu'espéré et devant endurer des charges exceptionnelles liées notamment à son absorption par son grand-frère Panasonic.

Sanyo pense désormais qu'il affichera une perte nette annuelle de 50 milliards de yens (376 millions d'euros) alors qu'il espérait auparavant qu'elle ne descendrait pas sous 30 milliards. Il avait déjà déploré un déficit net de 90 milliards l'an passé, principalement en raison des répercussions de la crise économique mondiale sur la demande de semi-conducteurs et autres composants électroniques.

Cette nouvelle déconvenue s'explique par une estimation de chiffres d'affaires ramenée à 1.600 milliards de yens, soit 60 milliards de moins qu'espéré précédemment et un repli de 9,6% sur un an.

Par ailleurs, outre des frais relatifs aux longs préparatifs de son rachat par Panasonic (effectif depuis fin 2009), le groupe a aussi dû enregistrer des dépréciations d'actifs, des frais de restructuration et faire face à des charges exceptionnelles dues à un récent rappel de 280.000 lave-linge défectueux au Japon.

Contrairement à plusieurs industriels japonais qui ont bénéficié dès la fin 2009 d'un net regain d'activité, Sanyo est toujours très affecté par le difficile début d'année et d'importantes chutes de ventes de produits à l'étranger, baisses accentuées par une conversion défavorable en yens. Il souligne notamment la faiblesse de ses ventes d'appareils photo/caméras vidéo ou des climatiseurs hors du Japon.

Le groupe, qui met désormais l'accent sur les équipements professionnels ou pièces détachées écologiques et les panneaux solaires, a aussi déploré une forte baisse des ventes de composants électroniques.

Durant les neuf mois d'avril à décembre derniers, Sanyo a totalisé un chiffre d'affaires de 1.211,6 milliards de yens (9,12 milliards de yens), en chute de 15,5% sur un an.

La baisse à l'étranger, où Sanyo réalise plus de la moitié de ses ventes, a même atteint 19,6%.

Sanyo demeure toutefois rentable sur le plan opérationnel, ayant dégagé un petit bénéfice de 19,92 milliards de yens (150 millions d'euros) en neuf mois et ayant maintenu à 25 milliards de yens sa prévision annuelle.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés