SocGen: Kerviel coupable d'abus de confiance

L'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel, poursuivi pour une perte record de près de cinq milliards d'euros début 2008, a été déclaré coupable mardi d'abus de confiance, premier délit abordé par le tribunal correctionnel de Paris dans la lecture de son jugement.

L'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel, poursuivi pour une perte record de près de cinq milliards d'euros début 2008, a été déclaré coupable mardi d'abus de confiance, premier délit abordé par le tribunal correctionnel de Paris dans la lecture de son jugement.

"Les éléments indiqués par la défense ne permettent pas de déduire que la Société Générale ait eu connaissance des activités frauduleuses de Jérôme Kerviel (...)", a déclaré le président de la 11e chambre du tribunal correctionnel, Dominique Pauthe.

L'ancien trader, poursuivi pour une perte de près de 5 milliards d'euros début 2008, a été renvoyé devant la 11e chambre correctionnelle pour deux autres délits: "faux et usage de faux" et "introduction frauduleuse de données dans un système informatique".

Il encourt au total cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende.

Lors du procès, qui s'est déroulé du 8 au 25 juin, le parquet a requis contre lui cinq ans de prison dont quatre ferme. La Société Générale lui réclame de son côté 4,9 milliards d'euros, somme qu'elle estime avoir perdue par sa faute.

La lecture du jugement, qui a commencé vers 10H00, doit durer environ une heure.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés