Succès pour les émissions espagnoles et irlandaises

L'Irlande a placé avec succès 1,5 milliard d'euros d'obligations, avec une demande qui a dépassé largement l'offre, une opération qui était attendue avec nervosité par les marchés. L'Espagne a quant à elle vendu pour 5,5 millions d'euros de bons du Trésor, avec une très forte demande qui a poussé les taux d'emprunt à la baisse.

L'agence chargée de la gestion de la dette publique irlandaise a annoncé avoir placé 500 millions d'euros d'obligations à trois ans, à échéance janvier 2014, avec une demande qui a représenté 5,4 fois le montant proposé (contre 3,1 fois lors de la précédente émission comparable).

Ces obligations ont été souscrites à un taux moyen pondéré de 3,627%, en nette progression par rapport à la précédente émission comparable, où il était ressortis à 3,110%.

La NTMA a par ailleurs placé pour un milliard d'euros d'obligations à 10 ans, échéance octobre 2020, avec une demande 2,4 fois supérieure à l'offre.

Le taux moyen pondéré est ressorti cette fois à 5,386%, reculant par rapport à la précédente émission, où il s'était élevé à 5,537%.

Cette émission obligataire était surveillée de près par les marchés, les taux d'intérêts des emprunts d'Etat irlandais ayant grimpé ces dernières semaines, sur fond d'inquiétudes liées aux difficultés persistantes des banques du pays, que le gouvernement a déjà dû renflouer à de multiples reprises.

L’Espagne a quant à elle placé avec succès 5,5 millions d’euros de bons du Trésor. L’importance de la demande du marché a poussé les taux d’emprunts à la baisse.

De fait, l’Espagne a placé 4,34 milliards d’euros d’obligations à 12 mois à un taux moyen de 1,836%, contre 2,221% lors de la dernière émission, alors que la demande a été 2,5 fois plus élevée que l’offre.

Elle a également vendu pour 1,17 milliard d’euros d’obligations à échéance 18 mois au taux de 2,078% contre 2,331% le mois dernier. La demande a dépassé 3,86 fois l’offre.

La prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir de la dette espagnole à 10 ans plutôt que des Bunds allemands est passée de 187 points de base à 182 après l’opération.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés