Publicité
Publicité

Un troisième syndicat demande la faillite de Saab

Un troisième syndicat suédois a demandé mardi en justice la mise en faillite du constructeur automobile Saab, afin que les actifs de la société soient utilisés pour régler les salaires impayés.