Une banque islandaise réclame 2 milliards à d'ex-dirigeants

(AFP) La banque islandaise Glitnir, nationalisée en urgence en 2008 pour éviter une faillite généralisée du pays, a annoncé mercredi avoir déposé une plainte devant la cour suprême de l'Etat de New York (USA) réclamant 2 milliards de dollars à d'ex-dirigeants et gros actionnaires.

"La Banque Glitnir annonce avoir entamé une action en justice devant la cour suprême de l'Etat de New York contre Jon Asgeir Johannesson, son ancien principal actionnaire, Larus Welding, ancien directeur exécutif de Glitnir, Thorsteinn Jonsson, son ancien président, et d'autres anciens directeurs, actionnaires et tierces parties liées à M. Johannesson, pour avoir frauduleusement et illégalement détourné 2 milliards de dollars de la banque", écrit Glitnir dans un communiqué daté de New York.

Les propriétaires des trois ex-grandes banques islandaises Kaupthing, Landsbanki et Glitnir, nationalisée en 2008, sont accusés dans un récent rapport parlementaire d'avoir abusé de leurs positions en touchant des prêts "inappropriés".

Quatre dirigeants de la Kaupthing ont été arrêtés ces derniers jours à Reykjavik sur ordre du procureur qui enquête sur la faillite des trois banques. Le président du conseil d'administration de la Kaupthing de 2003 à 2008, Sigurdur Einarsson, fait lui l'objet d'un mandat d'arrêt d'Interpol.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés