Wall Street collé à ses niveaux de la veille

(AFP)- La Bourse de New York évolue à l'équilibre en ce début de séance. Les investisseurs se montrent prudents en attendant la confirmation d'une aide de l'Union européenne (UE) à la Grèce. Quelques instants après l'ouverture du marché, l'indice Dow Jones s'éffritait de 2,42 points, à 10.056,22 points. Sur le Nasdaq, le Composite progressait de 0,70 point, à 2.151,57 points.

Quant à l'indice S&P 500, il se tassait de 0,56 point, à 1.069,96.

Mardi, Wall Street avait nettement rebondi, alors que se multipliaient les fuites sur une possible aide de l'UE à la Grèce: le Dow Jones avait gagné 1,52%, le Nasdaq 1,17% et le S&P 500 1,30%.

Aujourd'hui, le marché paraît vouloir faire preuve de circonspection, "sur fond d'informations contradictoires indiquant si -ou non- une aide à la Grèce est en vue", ont relevé les analystes de Charles Schwab.

Les chefs d'Etats et de gouvernements des 27 pays de l'UE se retrouvent jeudi en présence du président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet pour discuter de la situation de la Grèce.

"D'une heure à l'autre, on annonce que les pays de l'UE se sont mis d'accord sur le principe d'un plan d'aide à la Grèce, puis ils démentent ces informations", a commenté Patrick O'Hare, du site financier Briefing.com.

"En général, il y a un haut responsable allemand, anonyme, cité comme source. (...) La traduction pour tout le monde (...), c'est que ces informations sur un plan de soutien doivent être pris avec prudence", a-t-il prévenu.

Les investisseurs attendaient par ailleurs la diffusion du texte d'une intervention du président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, sur la stratégie de l'institution pour la sortie de crise.

Enfin, sur le marché obligataire, stable, le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'établissait à 3,635% contre 3,633% mardi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,568%, comme la veille.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés