Wall Street en petite baisse après un indicateur décevant

La Bourse de New York évoluait en petite baisse jeudi peu après l'ouverture, après avoir fini la veille au plus bas depuis huit mois, pénalisée par un nouvel indicateur décevant sur le marché de l'emploi américain: le Dow Jones perdait 0,13% et le Nasdaq 0,14%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average abandonnait 13,07 points à 9.760,95 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 2,98 points à 2.106,26 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 reculait de son côté de 0,10% (1,02 point) à 1.029,69 points.

Mercredi déjà, Wall Street avait fini en nette baisse après un indicateur décevant sur l'emploi dans le secteur privé américain. Le Dow Jones avait perdu 0,98%, terminant au plus bas depuis novembre, le Nasdaq 1,21% et le S&P 500 1,01%.

"Personne ne semble pressé de profiter de la baisse du marché pour acheter des actions, au moins pour l'instant", a estimé Patrick O'Hare, du site financier Briefing.com. "Cette réticence reflète un recul de la confiance du marché quant à la capacité des sociétés à atteindre leurs objectifs de résultats dans la deuxième partie de l'année".

Les nouvelles économiques du jour n'étaient pas de nature à apaiser les inquiétudes des investisseurs.

Aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage ont rebondi la semaine dernière, alors que les analystes attendaient une baisse. A 472.000, elles reviennent à un niveau bien supérieur à la moyenne depuis le début de l'année.

Ce nouvel indicateur décevant n'a fait que renforcer les craintes du marché à la veille de la publication des statistiques mensuelles du chômage, qui pourrait témoigner d'une détérioration du marché de l'emploi pour la première fois depuis décembre.

Le marché obligataire continuait de monter. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 2,938% contre 2,951% mercredi soir et celui du bon à 30 ans à 3,892% contre 3,909% la veille.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés