Publicité

Wall Street finit en modeste hausse, le dollar fort éclipsant l'emploi

(afp) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi après une baisse inattendue du chômage aux Etats-Unis, limitée toutefois par le fort raffermissement du dollar qui a pesé sur certains secteurs: le Dow Jones a gagné 0,21% et le Nasdaq 0,98%.

Le Dow Jones Industrial Average a pris 22,07 points à 10.388,22 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 21,21 points à 2.194,35 points, selon des chiffres définitifs de clôture.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'est hissé de 0,54% (5,97 points) à 1.105,89 points.

"C'est une journée pleine de surprises", a constaté Hugh Johnson, de Johnson Illington Advisors.

Surprise positive après la baisse inattendue du chômage, qui a provoqué dans un premier temps une nette hausse des indices, logique réponse du marché.

Surprise ensuite de voir le marché abandonner ses gains à la mi-journée.

"La psychologie du marché a changé assez rapidement et de façon assez spectaculaire", a observé Craig Peckham, de Jefferies.

Le changement de tonalité sensible sur le marché de l'emploi, avec des destructions d'emplois presque au point mort en novembre et un taux de chômage redescendu à 10%, a poussé les investisseurs à repenser la stratégie de la Réserve fédérale américaine, estimant qu'elle pourrait en conséquence relever ses taux plus tôt qu'elle ne le pensait jusqu'à présent, a expliqué l'analyste.

Cette réflexion a fait s'envoler le dollar. L'euro est ainsi subitement repassé largement sous 1,49 dollar, contre plus de 1,50 dollar jeudi soir, pesant sur les cours de matières premières.

Les valeurs des exportateurs et des groupes énergétiques en ont fait les frais, pesant sur les indices.

Mais cela ne devait pas éclipser la nouvelle sur l'emploi, ont souligné plusieurs analystes.

"A long terme, des indicateurs économiques en amélioration sont plus importants" que des mouvements boursiers au jour le jour, a noté Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

Le marché obligataire a fortement baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 3,483% contre 3,380% jeudi soir et celui du bon à 30 ans à 4,413% contre 4,329% la veille.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés