Wall Street monte, soutenue par le secteur de la santé

(afp) - La Bourse de New York était en hausse mardi à la mi-journée, soutenue par le secteur de la santé, tout en digérant les derniers résultats publiés après un week-end prolongé: le Dow Jones gagnait 0,70% et le Nasdaq 0,93%.

Vers 17H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 74,14 points à 10.683,79 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 21,34 points à 2.309,33 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait de 0,76% (+8,59 points) à 1.144,62 points.

Vendredi, Wall Street avait fini en nette baisse. Le Dow Jones avait perdu 0,94%, le Nasdaq 1,24% et le S&P 500 1,08% malgré les résultats meilleurs qu'attendu d'Intel et de JPMorgan Chase.

Le marché trouvait du soutien du côté du secteur de la santé. Les assureurs Aetna (+4,69% à 32,83 dollars) et Citna (+2,90% à 37,91 dollars) étaient en forte hausse, suivis par les grands noms de la pharmacie: Merck (+3,29% à 40,77 dollars), Pfizer (+2,26% à 19,93 dollars) ou encore Johnson and Johnson (+1,63% à 65,61 dollars).

Le marché suivait très attentivement l'élection sénatoriale de l'Etat du Massachussets, un scrutin décisif pour le sort des réformes du président américain Barack Obama, dont celle de la réforme du système de couverture médicale. Cette élection pourrait, d'après les derniers sondages, voir le candidat républicain Scott Brown l'emporter, ce qui démolirait la majorité qualifiée des démocrates au Sénat.

Après avoir ouvert en forte baisse, le titre de la banque Citigroup se hissait de 1,68% à 3,48 dollars. Le marché prenait finalement en compte des résultats conformes à ses attentes, avec une perte nette réduite à 7,766 milliards de dollars au quatrième trimestre, ou 33 cents par action.

Pour Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management, "les résultats ne sont pas l'élément directeur du marché". Aucune publication "n'est vraiment sortie du lot", a souligné l'analyste, depuis que le producteur d'aluminium Alcoa, qui ouvre traditionnellement la saison des résultats, a déçu il y a une semaine.

Les volumes d'échanges sont restés faibles malgré une période propice aux transactions, a relevé de son côté Todd Leone, de SG Cowen, et les investisseurs devraient avoir une meilleure idée de l'état des bilans des entreprises à partir de cette semaine: cinq composants du Dow Jones, entre autres, vont publier leurs résultats.

De retour d'un week-end prolongé par un jour férié lundi, les investisseurs devaient par ailleurs digérer les annonces de fusions-acquisitions, au rang desquelles l'acceptation par le britannique Cadbury d'une offre réhaussée du géant de l'alimentation Kraft Foods (-1,93% à 29,01 dollars).

Autre composant du Dow Jones, le titre de la chaîne de restauration rapide McDonald's prenait 2,05% à 63,55 dollars, alors que la banque Credit Suisse a revu en hausse sa recommandation sur le titre.

Le géant de l'informatique Apple (+3,55% à 213,23 dollars) va présenter le 27 janvier sa "dernière création", et le marché spéculait sur l'annonce de sa très attendue tablette, un ordinateur à écran tactile connecté à internet.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans remontait à 3,698% contre 3,676% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,580% contre 4,575%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés