Zone euro: l'activité manufacturière en forme

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a été plus forte qu'initialement prévu en octobre, selon la dernière livraison de l'indice PMI des directeurs d'achat, mais des écarts importants subsistent entre les différents pays.

Dans sa deuxième estimation publiée mardi, la société Markit donne l'indice PMI manufacturier à 54,6 points en octobre, contre 54,1 points dans une première estimation et après 53,7 points en septembre où il avait touché un plus bas depuis huit mois.

L'indice est au-dessus de la barre des 50 points, ce qui signale une progression de l'activité. Et sa hausse, la première depuis trois mois, montre que le rythme de cette progression accélère.

Ce résultat suggère "un regain de croissance au début du quatrième trimestre lié notamment à la hausse des ventes à l'export", même si cette croissance reste plus modeste que celle enregistrée en début d'année, souligne Chris Williamson, le chef économiste de Markit.

Mais "bien que la Grèce soit le seul pays à enregistrer un repli de la production manufacturière, la croissance de l'activité reste très marginale aux Pays-Bas, en Irlande et en Espagne, contrastant ainsi avec les fortes croissances enregistrées en Allemagne, en France et en Italie", relève-t-il.

Il prévient que cela pourrait compliquer la tâche de la BCE, car "les disparités entre les pays renforceront les tensions entourant la mise en place d'une politique monétaire commune".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés