** CRISE DU "SUBPRIME": ALLIANZ N'EXCLUT PAS DE NOUVELLES DEPRECIATIONS EN 2008