La Grèce fait ralentir les marchés

Bruxelles (L’Echo) – Les marchés sont divisés en début d'après-midi sur fond de craintes en Grèce. Les rendements des obligations d'Etat grecques continuent de grimper, s'installant au-dessus de 7,3%, le marché se rapprochant de ses records de la semaine passée, malgré les signes d'apaisement fournis entre temps par les pays de la zone euro. Il y a tout juste une semaine, les taux grecs avaient atteint 7,508%, un niveau jamais vu depuis l'entrée de la Grèce dans la zone euro en 2001.