Publicité
Publicité

"Le degré d'incertitude reste exceptionnellement élevé" (Trichet)

Bruxelles (L'Echo) - La Banque centrale européenne (BCE) a baissé son principal taux directeur de 75 points de base à 2,50%, la plus forte reduction de son histoire, pour faire face à la dégradation de l'économie en zone euro. Cette décision, prise à l'unanimité des membres du Conseil des gouverneurs, se situe dans le prolongement des deux précédents assouplissements des taux, en octobre et en novembre. Elle est autorisée par le recul de l'inflation à 2,1% en novembre contre 3,2% le mois précédent. LA BCE a annoncé dans la foulée qu'elle prévoit une récession pour 2009, avec une contraction de 0,5% en moyenne du PIB de la zone euro.