"Les acteurs de marché observent avec effroi ce qui se passe dans le cuivre"

Les Bourses européennes creusaient leurs pertes mercredi après-midi. Wall Street est en baisse. L'effondrement du cours du cuivre renforçe les craintes d'un ralentissement économique marqué en Chine, pays qui consomme à lui tout seul 40% de la production de ce métal. Outre les craintes de nouveaux défauts d'entreprises en Chine, les investisseurs ont d'autres motifs de préoccupation avec l'Ukraine et la baisse surprise de la production industrielle en zone euro. Adecco se démarque à la hausse. Le premier groupe d'intérim mondial, bon étalon de la conjoncture économique, a publié des résultats meilleurs qu'attendu et renoué avec la croissance. Les résultats d'Agfa-Gevaert sont bien accueillis. Thrombogenics et Solvay sont les lanternes rouges du Bel20.