Les marchés reculent, inquiets pour l'Italie

La nomination de Mario Monti à la formation du nouveau gouvernement italien semblait rassurer les marchés européens, à l'ouverture ce lundi. Ils ont suivi leurs homologues asiatiques, qui ont clôturé sur de légers gains. Mais une fois l'euphorie passée, les Bourses se sont repliées. Ensuite, une émission obligataire italienne test a permis aux marchés de réduire leurs pertes, avant repartir à la baisse.