ATT/Telecom Italia: le gouvernement italien "très préoccupé"