Publicité
Publicité

Baisse du prix du zinc et dollar faible n'auront pas épargné Nyrstar, le titre perd 12%--4

Bruxelles (L'Echo)- Taux de change euro-dollar défavorable, prix du zinc en chute libre, charges de traitement toujours en négociation,... le marché s'attendait à ce que Nyrstar, numéro un mondial du zinc, ne fasse pas des étincelles sur les six premiers mois de l'année. Mais pas à ce point. Les résultats financiers du jeune groupe, l'entreprise est née il y a à peine un an de la fusion des activités en zinc de l'australienne Zinifex et de la belge Umicore, ont littéralement fondu au premier semestre 2008 et apparaissent nettement inférieurs au consensus d'analystes. Et si le management insiste sur " le bon niveau opérationnel enregistré sur la période ", les actionnaires ont du mal à se consoler avec un titre qui ne cesse de dévisser en Bourse. Depuis l'introduction de l'entreprise sur Euronext Bruxelles en octobre dernier, une action Nyrstar a perdu près de 70% de sa valeur!