Barclays pourrait financer une partie de son offre sur ABN AMRO en cash