Des milliers de Belges se cachent du fisc

Des dizaines de milliers d'investisseurs belges ont opté pour le précompte mobilier supplémentaire de 4% pour échapper à l'obligation de déclarer leurs revenus mobiliers au fisc.