Publicité
Publicité

Des placements hasardeux pourraient de nouveau coûter 5 milliards d'euros à la SocGen

(afp) - La Société Générale (SG) pourrait enregistrer entre 5 et 10 milliards d'euros de nouvelles pertes à cause d'investissements hasardeux réalisés par un département de sa filiale de gestion d'actifs (Sgam), affirme le quotidien Libération lundi. "En toute discrétion et bien caché dans les annexes de ses comptes, un autre fiasco de quelque 5 milliards d'euros est reconnu par la banque", après l'affaire Kerviel, qui avait déjà coûté 4,9 milliards de pertes en 2007, écrit Libération.