Deutsche Telekom compte sur les USA pour progresser