Publicité
Publicité

Generali prêt à étudier des acquisitions, sauf en Grande-Bretagne