Publicité
Publicité

L'Etat américain consent un effort sans précédent pour l'assureur AIG

(afp) - Les autorités fédérales américaines ont encore accru lundi leur aide à l'assureur AIG, dont le sauvetage pourrait s'avérer le plus coûteux de l'histoire de la finance mondiale, en dépassant la somme faramineuse de 150 milliards de dollars. AIG avait été secouru en septembre par la banque centrale, qui lui avait consenti un prêt de 85 milliards de dollars. Quelques semaines plus tard, elle lui avait apporté 37,8 milliards de liquidités supplémentaires.