La Bourse de Tokyo gagne 1,52% grâce au mutisme du G7 sur le yen faible