La Bundesbank a vu son bénéfice grimper en 2006 grâce aux hausses de taux