Publicité
Publicité

Le Bel 20 réduit ses pertes en clôture

Bruxelles (L’Echo) - Le baromètre allemand Ifo était attendu à un plus haut de 19 mois, reflet d'une amélioration de l'économie et d’un affaiblissement de l'euro. Plus précisement, l’indice était attendu à 96,1 points pour février contre 95,8 points pour janvier, selon un panel de 37 analystes compilés par Bloomberg. Contre toute attente, l'indicateur a reculé en février pour la première fois depuis dix mois, contredisant les prévisions des économistes. Le baromètre a baissé à 95,2 points en février, contre 95,8 points en janvier, selon des chiffres annoncés par l'institut de conjoncture Ifo. Ce coup de froid est lié en particulier aux commerçants de détail, qui ont fait état de conditions nettement plus défavorables en février que le mois précédent et se sont montrés plus pessimistes pour leurs affaires des six mois à venir.